Désappropriation

Vierge de Bethléem« La vie d'un apôtre est donnée, offerte pour le salut des hommes. Ce don se réalise tantôt par une grande activité apostolique, tantôt par une grande puissance d'intercession même dans la maladie. Peu importe : ce qui compte, c'est l'intégrité de l'offrande, c'est une vie tout entière consacrée. L'apôtre se donne avec tout ce qu'il a, tout ce qu'il est. Il donne ce que Dieu fera de lui, car tout vient de Dieu. Il donne son cœur pour le consacrer à Notre Seigneur Jésus-Christ et à ceux que le Seigneur lui confie. Il donne sa prière, car les grâces qui lui sont faites sont ordonnées à d'autres. C'est une offrande totale, sans reprise, une offrande libre et pleine d'amour. C'est en se donnant qu'on peut servir ses frères. Comment, sans cela, pourrait-on élever, consoler, guérir, sauver ? C'est la voie du Christ où sa Mère l'a suivi la première. »

Madeleine Daniélou