Le premier appel de Madeleine Daniélou

Madeleine a juste 18 ans quand survient  un événement qui est pour elle un choc. Elle était alors étudiante au Collège Sévigné. On était en 1898, beaucoup d'intellectuels étaient persuadés que la science allait tout expliquer et libérer les hommes du carcan de la religion. Trois mois à peine après la rentrée universitaire, Louise, une autre étudiante, lui déclare : « Madeleine, je ne croix plus ».

« Cette parole me perça le coeur... il faudrait pourtant qu'il y ait une maison où des jeunes filles puissent faire leurs études supérieures sans que de telles choses arrivent. En un éclair, tout le projet de l'oeuvre à faire se présenta à mon esprit. C'est là la première impulsion que Notre Seigneur m'a donnée... J'étais moi-même tentée contre la foi, mais elle m'apparaissait comme le plus grand des biens. »

Madeleine Daniélou