Rome, prêt à appareiller

Un jour de mars 1540 à Rome…

Rome

Ignace et François sont ensemble pour la dernière fois dans cette autre capitale de l'Europe naissante. Un "Nouveau Monde" vient d'être découvert attirant pour le meilleur et pour le pire, marchands, "conquistadors" et missionnaires.

Le roi du Portugal demande deux compagnons pour la nouvelle mission des Indes. Au dernier moment, un des deux hommes pressentis par Ignace ne peut partir : qui choisir ? …

Ignace demande à François s'il est prêt à partir… dès le lendemain. Ce dernier s'empresse de répondre : « En avant ! Me voici ! » Alors s'éclaire pour François l'appel de l'Inde, du départ au loin…

Prêt à appareiller ! François l'est bien au-delà du sens propre, apparaissant tout au long de sa trajectoire comme intérieurement disponible, jamais installé, messager d'une Bonne Nouvelle qu'il brûle de communiquer.