05

05

05

05

Formation des déléguéesDéléguée de classe ? Une mission

« Ce n’est pas par l’autorité et la contrainte que se forme l’esprit, mais par l’initiative et la confiance. » Cette phrase de Madeleine Daniélou est toujours d’actualité dans les CMD. Notre mission d’éducatrices nous invite sans cesse à susciter des initiatives chez nos élèves, à libérer les énergies, à leur faire confiance.

A l’occasion d’une rencontre entre les Directrices et Responsables de Première et Terminale de Sainte-Marie de Neuilly et du Centre Madeleine-Daniélou de Rueil, nous abordions ensemble ces questions éducatives autour du sens de la responsabilité de nos élèves, du climat de loyauté, de l’autodiscipline… Comment aider nos élèves à prendre des initiatives, à aller au bout de leurs projets ? Quand il faut affronter des difficultés dans les classes, comment maintenir un certain état d’esprit ? Comment vivre à tous les niveaux cet esprit de l’autodiscipline, c’est-à dire cette prise en charge de soi et des autres, dans la confiance réciproque ?

Très naturellement, nous avons abouti à la conviction qu’il était indispensable de former davantage les déléguées.

Ces dernières ont toutes été élues par les élèves de leurs classes. Leur rôle est précieux lors de la mise en place de l’auto-surveillance dans une classe par exemple, ou bien lorsqu’elles font le point devant tous leurs professeurs à l’occasion d’un conseil de classe. Il est indispensable de les accompagner dans l’exercice de leurs responsabilités où elles rencontrent des joies, mais aussi des difficultés. Depuis deux ans, nous proposons donc régulièrement aux déléguées de Première et Terminale des deux établissements de se retrouver un samedi pour suivre ensemble une formation.

Pour cela, nous avons la chance de bénéficier de l’expérience et des compétences de Christiane Conturie, sfx, qui nous accompagne dans cette démarche.  Ces formations sont si denses et riches d’enseignements pour toutes que nous manquons toujours de temps pour aborder tout ce que nous avions prévu.

Formation des déléguéesVoici les sujets sur lesquels nous travaillons : Qu’est-ce qu’un groupe classe ? Quel est le rôle des déléguées dans une classe ? Comment se positionner par rapport au groupe,  mobiliser une équipe autour d’un projet, prendre la parole en public, gérer un conflit, solliciter les adultes ? 

Autant de thèmes auxquels il est nécessaire de réfléchir aujourd’hui et bien au delà du lycée. Nul doute que cette formation soit aussi utile dans la vie professionnelle et dans toutes les responsabilités que nos élèves seront amenées à assumer plus tard. Quels que soient les modes employés au cours de cette matinée : échanges d’expériences, travaux en petits groupes, jeux de rôles, enseignements plus théoriques, chacune repart confortée et soutenue dans sa mission de déléguée. Pouvoir échanger avec d’autres, réfléchir ensemble, dans un temps où la parole peut circuler librement et en toute confiance est finalement le plus important !

Les fruits de cette formation ? Nous les récoltons quotidiennement dans les classes si nous affinons notre regard. Lorsque nos élèves se lancent dans des projets ambitieux qui leur tiennent à cœur, il n’est pas rare que nous les admirions. Admirer les jeunes est sans doute une des plus grandes joies d’un éducateur. Et les occasions sont nombreuses : une fête de Saint-François-Xavier, par exemple ! Formation des déléguéesChaque 3 décembre, à Rueil comme à Neuilly, les Terminales organisent, planifient, imaginent, déploient leurs multiples talents, animent la messe, prévoient, délèguent, veillent sur les plus jeunes, assurent la surveillance du self, et finalement, entrainent tout l’établissement dans une journée de fête inoubliable. Quel défi !

N’ayons pas peur de faire confiance aux jeunes que nous accompagnons : nous ne serons pas déçus !

Caroline Nicolle, sfx
Responsable des Terminales à Rueil