Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

Deux élèves de Charles-Péguy en stage en association humanitaireCroire à ces énergies spirituelles que les jeunes portent en eux...

Extrait d'un article de Christiane Conturie, sfx, paru dans Les Cahiers Croire, cahier thématique : « Éduquer, conduire au large » (n°283, sept-oct 2012).

Je suis convaincue que le métier d’enseignant est une « mission » qui invite non seulement à mettre en œuvre des compétences professionnelles, mais aussi à puiser au fond de soi dans les énergies spirituelles qui nous habitent et qu’il nous appartient de ressourcer. Il y a des postures éducatives décisives, qui génèrent la confiance et la vie, ou entretiennent découragement ou agressivité…

L’éducation commence par le respect : respecter chaque jeune tel qu’il est et tel qu’il est appelé à devenir, inspirer le respect dans une juste relation, créer dans les classes un climat de respect mutuel. Tout un programme !

L’éducation d’un jeune est le fruit de toute une interaction. Au sein de la communauté éducative d’abord : chaque fois que les adultes travaillant ensemble dans la cohérence et l’estime réciproque, les jeunes en bénéficient. Dans le rapport école-famille ensuite : je ne crois pas qu’on puisse parler trop rapidement d’une « démission des parents ». Les parents sont toujours désireux de faire au mieux pour leurs enfants. Mais ils sont parfois débordés par les difficultés familiales ou professionnelles. Il appartient à l’école de soutenir les parents dans leur responsabilité éducative, par des moments de dialogue dans la confiance et la vérité, et par des propositions de formation quand c’est possible.

responsables des plus jeunesMadeleine Daniélou, fondatrice de notre communauté, disait que l’éducation visait à libérer les énergies spirituelles et l’élan créateur d’un être. Quand j’étais étudiante, j’ai accompagné plusieurs années des colonies de vacances pour des enfants de milieu défavorisé. Je me souviens avoir ressenti alors une immense joie à travailler en équipe au service des autres. C’est sans doute là qu’est née ma vocation. Il est important de faire expérimenter aux jeunes la joie du don de soi. Dans notre lycée, les élèves de 1ère partent tous faire un stage de deux jours dans une association humanitaire : ils reviennent impressionnés par l’engagement des bénévoles, et vivent une expérience qui fait appel au meilleur d’eux-mêmes. Il faut croire à ces énergies spirituelles que les jeunes portent en eux et y faire appel.

Christiane Conturie, sfx