Eduquer, c’est-à-dire ?

eduquer cadRépondre à cette question, dans le contexte de crise d’un certain nombre de repères anthropologiques majeurs, n’est pas simple et ne peut sans doute se faire que par la convergence d’approches diverses. C’est le pari qu’a tenté et réussi Louis Lourme, directeur du collège jésuite de Tivoli, à Bordeaux. En face de ces questionnements, les divers contributeurs, dont Christiane Conturie sfx et Marguerite Léna sfx, se sont interdits à la fois une position de surplomb, comme si la foi chrétienne apportait des réponses « clés en main » à nos questions, et un consentement tranquille au relativisme ambiant qui laisse les éducateurs désemparés. Tous ont conscience que la « ressource chrétienne » est, en matière d’éducation comme ailleurs, inépuisable. 

A côté des textes de C.Conturie (« La faculté de l’autre ») et de M. Léna (« L’appel éducateur »), le lecteur trouvera des textes très suggestifs et documentés d’André-Pierre Gauthier, Pascal Ide, François Moog, Pascal Sevez, Laurent Stalla-Bourdillon. A lire sans modération !

Sous la direction de Louis Lourme, Eduquer, c’est-à-dire ? Bayard, 2019, 227 p.

Dans l’esprit  du Synode, comment  accompagner  la soif spirituelle des jeunes à Séoul ?

Pendant l’heure de Formation Humaine et Spirituelle, je demande aux jeunes : « Si vous rencontrez Dieu, ou un grand lettré, quelles questions voudriez-vous lui poser ? ».

Beaucoup d’attentes fusent, partagées dans la classe :

o   Est-ce que vous êtes vrai ? Pourriez-vous réaliser mes souhaits ?

Enseignant, éducateur : des métiers, une vocation !

«  Enseigner ce n’est pas remplir un vase, mais allumer un feu »

Ce célèbre adage de Montaigne dit bien l’enjeu : ce dont les enfants et les jeunes d’aujourd’hui ont plus que jamais besoin, c’est d’enseignants et d’éducateurs qui croient à leur mission et viennent à eux avec leurs compétences, mais aussi avec un élan intérieur, des convictions, un amour, qui l’emportent sur les difficultés du quotidien.

C’est pour entretenir la flamme de cet enthousiasme...

Partage, héritage et transmission

couv heureux les enseignants« Transmettre le meilleur, c’est l’ambition des parents, des enseignants et de tous ceux qui acceptent de partager un héritage, qu’il soit matériel, intellectuel, spirituel. Mais la transmission est-elle un mouvement naturel ? Comment transmettre sans imposer ? Comment donner le goût, sans freiner la découverte ? »

Christiane Conturie a été invitée à réfléchir sur ces questions, avec David Sandrez, Nathalie Sarthou-Lajus et Sophie de Villeneuve, dans l'émission "Grand Angle" sur RCF.