Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

« Je me tiens à la porte... »

porte-bethleem002

 Janus, le dieu de la porte chez les Romains, veillait au seuil de la maison. Son visage à double face lui permettait de voir l'intérieur et l'extérieur, de regarder vers le passé et vers l'avenir. C’était aussi le gardien de la porte de l'année et nous retrouvons son nom dans notre mois de janvier. Jésus, lui, affirme plutôt : « Je suis la Porte, si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira, et trouvera un pâturage. » (Jn 10,9). D’où cette invitation du Pape François, en cette année jubilaire de la Miséricorde, à franchir la Porte Sainte de nos cathédrales,

un geste qui sera vraiment porteur de sens et de fruit s’il nous fait ouvrir la porte de notre cœur. L'ouvrir à la confiance d'une fraternité réconciliée, à la joie du don et du pardon, à l'espérance qu'un jour « l'amour aura le dernier mot » (Madeleine Daniélou). Et l'ouvrir chaque jour à Celui qui vient et qui nous invite depuis le commencement des temps : « Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi. » (Ap 3,20)

Marie-Claire Chéreau