Communauté apostolique Saint-François-Xavier

Quelques nouvelles de la mission pascale du Centre Saint-François-Xavier d'Abidjan

choraleA Sanhouman pour la mission pascale...
...il suffit d'aller à 100 km d'Abidjan près d'Aboisso. Dès le 21 mars, mise en route, vingt et une personnes ont été envoyés comme « missionnaires » pour la semaine sainte. Qui sont-ils ? des jeunes et des professionnels qui fréquentent le Centre SFX, des amis ainsi que quatre sœurs de la communauté SFX.
Les missionnaires étaient accueillis et hébergés dans une dizaine de familles du village. Le programme de cette mission pascale ? Prière à 7 h, tous les matins avant les activités de la journée et les relectures. Tous les repas étaient pris en commun.


priereLe soir, un temps d'action de grâces réunissait tous les missionnaires. Le travail était réparti en commissions : chemin de croix, liturgie, animation, enfants, santé, évangélisation, causerie-débat.
A l'arrivée dans le village, les missionnaires de la commission chemin de croix ont vite repéré des jeunes pour le Vendredi Saint ; en lien avec la commission liturgie et les jeunes du village, quatre stations ont été traduites en langue locale l'Agni. Plusieurs répétitions ont permis de faire rentrer les jeunes dans le rôle des personnages à mimer.
Il fallait aussi préparer avec les catéchistes et les jeunes toutes les célébrations du triduum pascal. C'est la commission liturgie qui s'en est chargée. Une chorale de circonstance composée d'élèves en vacances a été mise en place. Grâce à elle les célébrations ont été vécues dans le recueillement et l'enthousiasme de Pâques.
La commission enfant n'était pas en reste ! Elle a rassemblé 50 enfants par jour dans l'enceinte de l'école primaire. En effet, le lendemain de l'arrivée des missionnaires, le directeur a donné ses clés pour que les activés aient lieu au sein de l'école. Au fur et à mesure que la nouvelle parvenait aux périphéries du village, le nombre d'enfants augmentait et la variété des propositions attiraient tous les âges : catéchèse, jeux, chants, danses, coloriage, dessin, culture générale, séances de sensibilisation à l'hygiène... Des cadeaux rythmaient la journée : biscuits, bonbons, kit scolaire, habits...
pansementUne infirmerie a été vite installée à ciel ouvert, par la commission santé, sous un grand manguier, dans la cour de l'école. Elle a attiré du monde du fait de la gratuité des consultations, des soins et des médicaments. Les premiers jours ont vu affluer des enfants pour des pansements. L'infirmière et son aide, tous deux en blouse blanche, ont vite été vite débordés. Les jours suivants se sont ajoutés des adultes dont les maux ne pouvaient pas être pris en charge par notre boite pharmaceutique. Espérons qu'il y ait une suite.
studio Radio SanhoumanIl était indispensable d'informer et d'orienter tous les habitants de Sanhouman. La commission Evangélisation/Causerie-débat a rendu visite aux familles, porte après porte et elle a dirigé les enfants vers la commission enfant, les malades vers la commission santé... Lors des visites, il y a eu une rencontre avec le directeur de l'école primaire et le président de son comité de gestion, les animateurs de la radio du village, des agents de santé des deux infirmeries privées, un imam de la communauté musulmane, un responsable d'une usine privé d'extraction d'huile de palme.visite usine
Une belle finale : deux rencontres avec les jeunes en vacances sur l'importance d'aller à l'école et sur l'excellence à l'école. Un seul objectif : « tableau d'honneur ».
Le jour de Pâques, on savait que la mission avait été belle car les événements et la grâce de Dieu avaient tout guidé.