Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

50 ans... comme un jour ! Mais un jour de fête !

photo dîner C S Algrin M Léna C Bourgeois2

9 octobre 2021 : La Prépa célèbre ses 50 ans

Voici cinquante ans que, par une de ces intuitions créatrices qui savent saisir les opportunités et les appels apostoliques du moment, Jacqueline d’Ussel sfx eut l’inspiration d’ouvrir la première classe d’hypokhâgne de Sainte-Marie.

Elle venait se substituer aux cours de licences de lettres, devenus très difficiles à maintenir à la suite des réformes universitaires d’après mai 68. Après l’HK, la khâgne, après l’option A/L, l’option B/L … aujourd’hui ce sont 160 étudiants en quatre classes qui animent de leur présence studieuse et joyeuse le rez-de-chaussée de la maison, sous la direction de Laurence Mathias, elle-même ancienne de la Prépa !
Fêter ces cinquante ans ne signifiait tant retour sur le passé qu’élan renouvelé vers l’avenir. La fête, entièrement conçue et organisée par les responsables de la Prépa, et réalisée avec le concours de dizaines d’anciens et d’actuels étudiants, a offert aux très nombreux participants un cocktail « maison » qui associait les divers différents éléments dont la convergence est si chère à notre communauté :

photo messeIl y eut le temps de la prière et de l’action de grâces : la journée s’est ouverte par une messe présidée par Mgr Rougé et concélébrée avec cinq anciens devenus prêtres. « Voilà bien la mission des classes Préparatoires de Neuilly : éveiller les jeunes… à la hauteur, la largeur, la profondeur du mystère de notre condition humaine » telle qu’elle « s’éclaire dans le mystère du Verbe incarné », nous a dit notre évêque.

Il y eut le temps des rencontres et retrouvailles amicales autour d’un repas en plein air, puis le temps de l’écoute – un brin nostalgique tout de même - avec les conférences « magistrales » de Jean-Pierre Lemaire et de Marc Porée, tous deux maintenant retraités mais si magnifiquement fidèles à eux-mêmes.

photo dîner S Laplane JP Lemaire L Mathias M Léna S AlgrinIl y eut le temps de la réflexion et du partage grâce à la « librairie » débordante des oeuvres des anciens, et aux six tables rondes qui ont su aborder, sous le titre générique de « politique des Humanités » les grands défis du présent à la lumière des expériences croisées de divers acteurs de terrain, tous anciens de la Prépa : du changement climatique à l’accueil des personnes migrantes, de la présence chrétienne en terre d’Islam du Nord à la place des femmes dans l’Eglise, de l’engagement dans l’enseignement à celui dans l’entreprise …photo dîner vue générale

Il y eut le temps du recueillement dans la beauté, grâce à nos anciens poètes et musiciens, et le temps du dîner festif dans le gymnase transformé en restaurant étoilé…

Et pour finir le temps de la danse !
En 1957, à l’occasion des 50 ans de l’ « Ecole Normale libre » de Sainte-Marie, ancêtre de l’actuelle Prépa, une parole de Madeleine Daniélou fut donnée à tous : « Quelle que soit votre vocation, n’oubliez jamais qu’une parcelle du Royaume vous est confiée. » D’anniversaire en anniversaire, le message poursuit sa route….