Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

Devenir « des passeurs », « des guetteurs d’aube », « des halls de gare » !

hall_de_gare

Telle est l’invitation que nous a lancée Elena Lasida[1]. Assemblage bien original et pourtant porteur d’élan, de créativité et d’espérance.

« Etre passeur » non pas comme un guide qui sait d’avance la route à suivre mais comme celui qui donne à l’autre de trouver son propre chemin, qui le stimule à aller plus loin, à se risquer vers plus de vie, de vérité, vers l’autre dans sa différence. « Etre guetteur d’aube » comme celui qui attend et qui voit d’avance l’invisible, cette frêle et réelle lumière au cœur des plus sombres obscurités. Petite espérance qui nous devance toujours… « Etre hall de gare » : cette expression est bien moins poétique, plus bruyante, et pourtant, elle est porteuse de vie, car elle fourmille de gens, de destinations multiples, d’une multitude de visages. Oui, devenir un hall de gare, c’est accueillir et envoyer, c’est être celui qui met en route vers un ailleurs.Que ce temps de vacances, de ressourcement nous donne de devenir passeurs, guetteurs d’aube et halls de gare envoyés à tous ceux que nous rencontrerons sur notre chemin en famille,  en communauté, aux JMJ à Madrid ou dans un autre coin du globe... Très bon été à chacun !

 

Sabine Algrin

[1] économiste à la FASSE chargée de mission à "Justice et Paix"(service de l’Église catholique pour les questions de justice internationale). Elle s’intéresse au développement durable, à l’économie solidaire et aux alternatives économiques et sociales en réponse aux crises financières et économiques actuelles.