Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

Réussir ?

En cette période d’approche des examens, nous souhaitons tous que nos élèves, nos enfants « réussissent » et c’est bien normal…

A chaque instant de la vie on a pour objectif « la réussite » : on réussit ses premiers pas, on réussit ses études, on réussit son permis de conduire, on réussit une nouvelle recette de cuisine, mais on souhaite aussi réussir sa vie professionnelle, sa vie sentimentale, sa vie familiale, sa vie personnelle. On entend souvent qu’une personne a bien réussi dans la vie, plus rarement d’ailleurs qu’elle a réussi sa vie…. De nombreux livres et sites sur internet peuvent donner des conseils pour « réussir », ce ne sera pas mon propos ici…. Nous, éducateurs, professeurs, nous passons une grande partie de notre temps à chercher les moyens pour que ceux qui nous sont confiés « réussissent »…

Oui, les réussites successives sont importantes dans la construction de la personne : elles apportent joie et confiance, en soi et dans les autres, mais comment réagissons-nous devant les échecs de ceux que nous accompagnons et devant nos propres échecs. Sont-ils source de blocage ou au contraire l’occasion de rebondir et d’aller plus loin ?

Et n’y a-t-il pas une autre réussite qui nous échappe ? L’exemple qui me vient est celui de Sainte Thérèse de Lisieux qui a « réussi » à devenir Patronne des Missions en restant dans son Carmel…

Si on regarde le Christ ? A vue humaine, pourrait-on dire qu’il a réussi ? Il a été bafoué, maltraité, finalement crucifié, et c’est dans la Foi que nous pouvons dire qu’il est ressuscité. A certains moments dans nos vies, nous pressentons que la Croix peut être glorieuse.

Alors faisons tout bien entendu pour réussir et pour aider les autres à réussir mais apprenons aussi et essayons d’ouvrir aux autres les chemins d’une autre réussite que l’on pourrait appeler « la réussite spirituelle ».

Dominique Derivery