Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

La part du colibri

colibri

C’est encore avec une parole du Pape François que je voudrais ouvrir ce mois d’Octobre, mois qui nous mènera à la Fête de Tous les Saints. Cette parole est toute récente puisqu’elle a été adressée au Congrès américain le 24 septembre dernier : «  Traitons les autres avec la même passion et compassion avec lesquelles nous voulons être traités. » En novembre 2014, le pape nous mettait en garde contre une auto destruction de la planète : « Dieu pardonne toujours, les hommes quelquefois mais la nature ne pardonne jamais »…

Nous avons maintenant en tête, bien au-delà de la question du réchauffement climatique, toutes ces images de réfugiés qui fuient leur pays, essaient de passer les frontières et au plus profond de nous, il y a cette question lancinante : - Que puis-je faire ?
Pour essayer d’avancer, je voudrais vous partager cet extrait d’une légende amérindienne - citée par Pierre Rabhi dans La part du colibri - que nous avons lu dans nos classes à Charles-Péguy au moment de la rentrée : - « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? - Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part. »
Oui , si chacun fait sa part, nous pouvons alors chanter :
« Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre que ta bonté nous donnera.
 Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre où la justice habitera ! »

Dominique Derivery