Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

Pour tout chrétien, il y a certains moments de notre vie où on s'interroge si nous sommes réellement là où nous devons être, sur l'authenticité de notre relation avec Dieu notre créateur et si nous sommes véritablement en phase avec notre Seigneur. On se demande où est Dieu, car Il semble si loin. Ce sentiment se fait encore plus pressant pour nous jeunes et particulièrement étudiants qui sommes à une phase décisive de notre Vie.

En effet, face aux épreuves, échecs et frustrations, on sent nos propres forces physiques et morales nous abandonner. Dans cette nuit spirituelle, on se rend très souvent compte avec impuissance que nos conditions terrestres n'arrivent pas en réalité à nous conduire au véritable bonheur et à combler le vide en nous.

 

Ainsi, après avoir longtemps eu l'impression que tout allait bien dans ma vie, j'en suis arrivé à ce tournant crucial de ma vie, à me poser cette même question sur le sens réel de ma vie face à un doute qui s'y est installé. Alors, c'est ayant remarqué sur le tableau d'affichage de ma paroisse (Saint Albert le Grand de Cocody, paroisse universitaire) une affiche qui communiquait sur des activités proposées par le centre Saint François Xavier d'Abidjan, que mon cheminement dans ledit centre a débuté. Ces formations portaient notamment, sur des thèmes bibliques, des repères de vie spirituelle et aussi sur les autres aspects de la vie sociale. Je me suis donc, dit pourquoi ne pas participer à ce programme avec des thèmes aussi pertinents les uns que les autres. C'est donc, avec une grande soif que j'ai été aux premières formations qui portaient successivement sur la Vie dans l'esprit ; les livres sapientiaux ; les repères de vie spirituelle pour agir en disciple du Christ, qui nous ont fournis les fondamentaux de la spiritualité ignatienne. Le centre a également, à ma demande, mis à ma disposition le frère Daniel DEGNIBO de la communauté des oblats de Saint François de sales, pour un accompagnement spirituel.

Fréquenter le centre n'a pas forcement, dans l'immédiat apporté des réponses à toutes mes inquiétudes, mais a constitué pour moi un soulagement, une oasis et une eau de Vie dont j'avais besoin à cet instant. Car vivre c'est se rapprocher au quotidien du Seigneur, faire chaque jour un pas de plus avec Lui, et découvrir de mieux en mieux l'immense Amour de Dieu pour nous à travers ses multiples facettes. Je crois que j'ai encore beaucoup à recevoir du centre pour enraciner ma foi dans le seigneur.

Le centre constitue une véritable richesse pour l'Eglise, singulièrement pour l'avenir placé en la jeunesse.

TOUA Martin, étudiant en informatique.