Communauté apostolique Saint-François-Xavier

05

05

05

05

chemin« L'apôtre devrait être audacieux car l'audace vient du compagnonnage avec le Christ, le Christ considéré comme Seigneur et Ami. » (Germaine d'Ynglemare)

De Noël à Pâques il n'y a qu'un saut.

Celui d'une re-naissance qui nous ouvre à l'amour infini de Dieu pour toute la création.

 

Noël, mystère d'humilité et d'abaissement de notre Seigneur, qui a emprunté nos routes humaines, s'est fait tout petit par amour pour tenter de toucher nos cœurs et nos corps. Et ne réclame rien en retour que notre pauvre amour.

Pâques, mystère de re-naissance dans la gloire du Père qui nous entraîne dès aujourd'hui dans son sillage : « Afin que tous proclament, Seigneur, la puissance que tu as déployée pour notre salut, ta Sagesse a ouvert la bouche des muets, et délié la langue des tout-petits, alleluia. » (Antienne du jeudi dans l'octave de Pâques)

Noël et Pâques, un même mystère. Celui de l'incarnation bienheureuse de notre Maître et Seigneur qui ne peut être pour nous que l'Ami. Celui qui nous donnera la force, l'élan et l'audace pour proclamer au matin de Pâques comme à l'aube de chaque jour naissant : « Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité ! Alléluia ! »

Alexandra Héliot